Pourquoi se rapprocher de son notaire avant de vendre seul son bien immobilier ?

Si le mot « notaire » fait parfois un peu peur, ce professionnel peut surtout être d’une grande aide quand vous déciderez de vendre votre bien. Vous allez vous rendre rapidement compte qu’il y a de nombreuses tâches indispensables qu’il fera pour vous.

Il est vrai que certaines personnes frémissent quand elles entendent parler d’un notaire. Mais il faut savoir que ces professionnels sont surtout un atout dans vos démarches pour vendre un bien.

Le notaire : présence indispensable

Avant même de parler d’un autre rôle que pourrait avoir le notaire, parlons déjà de son premier. Pour une vente d’immobilier, il est possible qu’acheteur et vendeur choisissent le même. Il peut y en avoir également un pour chaque camp. Dans ces cas-là, les frais payés aux notaires sont partagés en proportion de ce qu’auront fait chacun des deux. Sachez également que tous les frais de notaires sont à charge de l’acheteur.

Le notaire a un rôle essentiel puisqu’il est chargé de recueillir les actes, de les authentifier et de les conserver. Le recours au notaire permet donc de prouver la réalité des actes de façon incontestable. On sait donc en début et en fin de vente à qui appartient la propriété vendue grâce à lui.

notaire vendre sa maison seul haooss

Partenaire privilégié

Il sera en effet également une aide pour vous guider dans vos démarches de vente. Il y a de nombreuses choses à connaître que vous pouvez ignorer, notamment concernant les démarches administratives. Le notaire publiera par exemple le transfert de propriété au service de la publicité foncière afin qu’il soit valable. Son intervention est donc indispensable afin qu’il authentifie la vente.

Si vous avez des doutes, posez-lui des questions et il aura les réponses. Le mieux est d’ailleurs d’aller le voir avant même de se poser ces questions. Les devançant, il vous fera la liste de tout ce dont vous avez besoin pour que votre vente se passe le plus simplement possible. Vous aurez un nombre conséquent d’informations à lui donner. Il vous guidera alors pour que vous les trouviez de manière optimale.

Quand on se lance seul dans la vente de son appartement/maison, on peut avoir peur de faire de grosses erreurs. Toute aide est donc bonne à prendre auprès de personnes qui sont dans le milieu depuis longtemps. On se retrouve parfois face à des vides de connaissances. Non pas que nous ne soyons pas assez intelligents pour comprendre les choses, mais tout simplement pas maître d’un savoir qui s’apprend dans des sphères que nous ne côtoyons pas. Certaines réponses ne peuvent pas s’inventer et doivent s’apprendre. Le notaire vous fera gagner un temps précieux puisqu’il pourra vous répondre du tac-au-tac sur des sujets précis et très spécialisés.

Au tout début de votre relation-conseil, vous pourrez donc même discuter avec lui de l’estimation de votre bien. Son métier le met effectivement en contact avec des centaines de ventes de biens par an. Son expérience peut donc vous servir à viser juste dans la tranche de prix. Et tout cela ne lui prendra que quelques minutes. La fourchette de prix qu’il vous donnera vous rassurera dans l’idée que vous ne vendez ni au-dessus, ni au-dessous du prix du marché. Personne ne vous oblige néanmoins à suivre son conseil à la lettre. Il faut cependant reconnaître qu’ils ne se trompent que très rarement.

L’avantage du notaire, c’est qu’il sera à vos côtés du début à la fin. Il a de plus autant envie que vous que tout se passe de la façon la plus fluide possible.

Prête-moi ta plume

Le notaire sera en effet celui qui, l’air de rien, va avoir du pain sur la planche concernant votre vente. Après que vous avez réalisé votre Dossier de Diagnostique Technique (DDT), votre notaire pourra le joindre au compromis de vente qu’il rédigera lui-même. Voici une liste non exhaustive de ce que le notaire fera également pour vous :

  • Il vérifie la propriété du bien après que vous lui avez remis votre titre de propriété et sa validité.
  • Il encaisse sur un compte séquestre la somme versée par l’acheteur. Elle représente, la plupart du temps, entre 5 et 10% du prix de vente.
  • Le notaire adresse également à la mairie la déclaration d’intention d’aliéner (DIA) pour purger l’éventuel droit de préemption de la commune.
  • C’est à lui que revient la tâche de faire la demande d’un état de situation hypothécaire du bien afin de vérifier qu’il n’est pas grevé d’une hypothèque supérieure au prix de vente.
  • Le notaire vérifie également l’état-civil des vendeurs et acheteurs en demandant des extraits d’acte de naissance des parties présentes.
  • Il demande en mairie un certificat d’urbanisme pour vérifier que le bien n’est pas grevé de charges ou servitudes de nature à rendre le bien inutilisable.

Toutes les situations de vente sont différentes, il y aura donc des spécificités propres à votre bien qui s’ajouteront à cette liste. Comme vous avez pu peut-être le découvrir en lisant mon article, le notaire est vraiment celui sur qui vous pouvez vous reposer.
Et ce qu’il y a de top, c’est que tout cela n’induit pour aucune des deux parties (vendeur et acquéreur) de frais supplémentaires !

Avant d’appeler un notaire, avez-vous tout fait pour que votre bien se vende plus facilement ?

commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire