Pourquoi investir du temps et de l’argent pour écrire son annonce immobilière ?

La façon de rédiger votre annonce peut faire la différence si vous suivez un schéma qui la rendra plus efficace. Voici quelques conseils à suivre pour soigner le résultat.

Lorsque l’on met en place une annonce, ce qui marquera le plus le curieux, ce sont les photos. À ce propos, je vous ai écrit un article sur le sujet afin de réussir au mieux vos photos. Mais il ne faudra pas pour autant donner trop d’importance à vos clichés et en oublier le texte qui les accompagne.

Texte appeal

Il ne faut en effet pas croire que le texte est accessoire et que vous pouvez le finir en deux minutes chrono. Prenez votre temps, soyez précis, exhaustifs et créatifs. Ne pas oublier non plus que vous ne faites pas ici une recette de cuisine. Il serait tentant en effet de l’écrire dans un style concis qui ressemblerait à quelque chose comme ça :

  • Maison de plain-pied,
  • 100m²,
  • 3 chambres,
  • 500g de farine,
  • 2 œufs,
  • une salle de bains.

Non, on va essayer de faire un peu mieux que ça. Votre maison ou appartement le mérite. Et la personne qui lit l’annonce aussi.

Le pitch de votre bien immobilier

Avant même de rentrer dans les détails, je vous conseille de commencer par une petite description qui servira de véritable introduction à votre annonce, comme une sorte de pitch pour un film. L’idée est de donner envie au lecteur d’aller plus loin. Qu’il se dise intérieurement : “ah oui elle me paraît chouette cette maison, je continue la lecture !”

Dans ce pitch, décrivez-y votre maison/appartement avec plus que des informations contextuelles. Parlez de l’endroit où il se trouve, s’il se situe près d’un parc, de commerces ou d’une école. Avant même de parler de la maison, il est important de mentionner tous les avantages de sa position géographique et urbaine. Ensuite, focus sur la maison en elle-même. Si elle possède un truc en plus : un jardin, une piscine, une terrasse avec vue, une place de parking pour un appartement… Puis enfin, concentrez-vous sur l’intérieur de votre bien, du nombre de pièces, de chambres, et autre.

Un peu d’amour

Vous pouvez, et devez, ensuite vraiment vous pencher sur les détails de l’intérieur et de l’extérieur de votre bien. Dans un style aéré, consacrez un paragraphe par pièce avec force et détails. M², exposition, hauteur de plafond, particularités,… Rien ne doit passer à la trappe. Et faites vraiment un paragraphe par pièce en essayant de n’oublier aucun détail et surtout point fort de chaque pièce de votre logement.

Ensuite essayez autant que vous le pouvez d’éveiller les 5 sens de potentiels acquéreurs. Sans tomber dans la poésie ampoulée, parlez de la lumière dans laquelle baigne votre salon dans l’après-midi, des oiseaux qui viennent se blottir dans le chêne de votre jardin, ou du parfum des roses qui y poussent. Votre maison doit être autre chose que la simple addition de murs et d’un toit. On doit sentir dans votre annonce combien il est agréable d’y vivre.

Le futur acquéreur peut aussi se dire que quelqu’un qui a pris autant de temps pour écrire une annonce devait beaucoup aimer sa demeure, et a donc dû en prendre grand soin quand il y habitait. C’est une bonne image de vous qui se reflète à travers votre annonce.

Allo ?

Ceci fait, en ce qui concerne le contenu, mon prochain conseil va peut-être vous surprendre, mais je vais m’en expliquer afin que vous compreniez bien ce que j’essaie de vous éviter.

Je vous conseille en effet de ne pas mettre votre numéro de téléphone dans l’annonce. Contentez-vous d’une adresse e-mail. Mais pourquoi cette haine du combiné ? Alors que répondre aux appels montre que vous êtes réactifs. Oui, mais cela voudra dire surtout que vous allez devoir répondre des dizaines de fois par jour au téléphone. Si vous ne pouvez pas répondre, vous devrez écouter les messages et rappeler derrière. De plus, vous devrez répéter à chaque fois les mêmes choses, ce qui est assez épuisant à la longue. Votre voix peut trahir votre lassitude et déplaire au client.

L’e-mail !

Le contact par simple adresse électronique comporte à l’inverse beaucoup d’avantages. Déjà, vous avez le temps de réfléchir aux réponses que vous donnerez. Joie du numérique, vous pouvez même préparer un fichier avec des réponses toutes faites et faire des copier-coller. Cette méthode vous fera gagner pas mal de temps. Elle vous permet aussi de mieux vous occuper de votre bien, en lui offrant une meilleure attention. Vous pouvez alors vous octroyer un moment précis dans la journée pour répondre aux messages, par exemple de 18h à 19h. Le téléphone, lui, n’a pas d’horaires ! S’il veut sonner alors que vous coupez des oignons ou au milieu du film à suspense que vous regardez, il le fera !

Vous pourrez également filtrer les messages des agents immobiliers et leur répondre en une seule fois que vous n’êtes pas intéressés par leurs services. Au contraire, si vous ne répondez pas à leurs appels téléphoniques, ils rappelleront jusqu’à ce que vous le fassiez ! Une vraie guerre des nerfs qu’il vaut mieux vous éviter.

Votre première réponse reçue par e-mail vous permettra aussi de jauger l’intérêt que porte celui qui l’envoie à votre propriété. Si vous jugez qu’une conversation téléphonique peut éveiller encore plus cet attrait, alors là, oui, vous pouvez donner votre numéro. Ce sera même plutôt de la politesse envers la personne qui souhaite prendre rendez-vous pour une visite. Elle mérite largement cet effort.

On sort la plume !

Maintenant que vous savez tout ça, il ne reste plus qu’à l’écrire ! Ne vous précipitez pas pour autant tête baissée dans la rédaction. Le mieux, c’est de faire un premier jet que vous laissez reposer une journée, et que vous relisez le lendemain. À tête reposée et avec le recul nécessaire, vous verrez ce que vous avez peut-être oublié de mentionner.

Certains d’entre vous ne se sentent peut-être pas d’attaque à se lancer dans la rédaction de l’annonce, ayant peur de maladresses. Si vous éprouvez des difficultés à vous lancer, sachez qu’ici avec ma start-up HAOOSS, on vous propose de vous aider à écrire votre annonce. Votre annonce sera alors rédigée par un rédacteur professionnel en collaboration avec vous. Je vous invite à suivre ce lien pour plus d’informations sur ce service.

Mon annonce est prête !

Génial, votre annonce pour vendre votre maison est enfin terminée ! Le texte reflète parfaitement le bonheur que vous y avez partagé quand vous y viviez dedans. Il y est bien fait mention du parfum des roses dans votre jardin. On sait qu’il y a un grand placard dans la deuxième chambre et votre e-mail est prêt à recevoir les nombreuses demandes de renseignements. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour la diffuser.

La première, c’est par le biais de sites de petites annonces classiques, que ce soit leboncoin.fr, paruvendu.fr ou encore pap.fr. Les offres basiques sont gratuites mais souvent inadaptées à la vente d’immobilier. Car si vous pouvez vendre un jeu vidéo avec seulement une photo, c’est plus compliqué de le faire pour une maison. Je vous conseille donc, si vous le pouvez, d’investir un peu d’argent dans quelques options. Il vous en coûtera entre 40€ et 50€ et vous vous démarquerez de la concurrence.
La deuxième, ce sont les magazines et journaux papiers. C’est une proposition qui existe toujours mais qui est petit à petit mise de côté par rapport à Internet. Le choix vous appartient. C’est une solution qui peut compléter celle numérique, mais surtout pas la remplacer.

Et si je voyais plus loin ?

Si vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre côté pour vendre votre bien encore plus vite, vous pouvez également faire exactement comme je l’ai fait. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai voulu créer le concept HAOOSS.

Encore plus efficace qu’une annonce lambda, pourquoi ne pas la créer sous forme d’une fiche immo Premium avec ma start-up HAOOSS ? Elle sera dédiée exclusivement à mettre en valeur votre maison, avec plus de photos, de texte et d’informations en tout genre. Le résultat est super propre et fait toujours son petit effet face à l’acheteur avec sa mise en page pro et claire. Je vous laisse jeter un coup d’œil à la fiche immo en démo qui a permis de vendre la maison de mes parents très rapidement : www.haooss.fr/fiche-immo/notre-maison-a-cholet/

La fiche immo sera alors une annonce en puissance, puisque jolie, complète, précise et exhaustive, bref l’annonce idéale !

Vous pourrez bien sûr insérer le lien de votre fiche sur les annonces de PAP, Leboncoin… , mais aussi directement le partager sur les réseaux sociaux. Ainsi tout votre entourage pourra le partager sur ses réseaux (Facebook, Instagram…).

De plus, la création de la fiche immo premium se fait en quelques minutes, et elle est adaptée à tous. Pas besoin de vous y connaître en informatique, tout se fait en remplissant des cases. Vous serez le véritablement le webmaster de la fiche immo, ce qui vous permet de rajouter du contenu à votre guise quand vous le souhaitez. Un vrai jeu d’enfant !

La rédaction de votre annonce peut donc prendre du temps, mais les efforts consentis se répercuteront sur son attrait. Vous le verrez par vous-même très rapidement avec les nombreuses réponses reçues.

A vos claviers !

annonce fiche immo premium haooss

Et si vous ne vous sentez pas de créer cette fiche immo sur HAOOSS, sachez qu’on peut vous y aider. Regardez sur cette page : https://www.haooss.fr/annonce/

commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire